25 mai 2010

Les Visages

de Jesse Kellerman




Lorsque Ethan Muller met la main sur une série de dessins d’une qualité exceptionnelle, il sait qu’il va enfin pouvoir se faire un nom dans l’univers impitoyable des marchands d’art. Leur mystérieux auteur, Victor Crack, a disparu corps et âme, après avoir vécu reclus près de quarante ans dans une maison délabrée. Dès que les dessins sont rendus publics, la critique est unanime : c’est le travail d’un génie. Mais les ennuis commencent lorsqu’un flic à la retraite reconnaît sur certains portraits les visages d’enfants victimes des années plus tôt d’un mystérieux tueur en série. Ethan va alors se lancer dans une enquête qui va bien vite virer à l’obsession. C’est le début d’une spirale infernale à l’intensité dramatique et au coup de théâtre final dignes des plus grands thrillers.

***


Livre captivant. Le style est fluide et l'histoire est bien ficelée ce qui nous permets de nous plonger sans difficulté dans le récit.

J'avoue avoir été surprise lors de ma lecture car jamais je n'ai eu le sentiment d'être face à un thriller. Je dirais plus à une intrigue mêlant habilement le drame, l'art et la saga familiale. En effet, il n'y pas vraiment d'action mais l'histoire est tellement bien construite qu'on se laisse rapidement prendre au jeu.

J'ai vraiment apprécié toutes les questions qui tournaient autour des dessins (ainsi que leurs originalités), j'ai également apprécié plonger dans l'histoire parallèle aux aventures d'Ethan.
C'est un peu exagéré de la part du New York Times de qualifier ce livre de meilleur thriller de l'année mais effectivement au-delà de l'intrigue on découvre une histoire touchante avec des personnages plus complexes les uns que les autres, trop souvent prisonniers de leurs passés.

A lire absolument !


5/5
Édition  : Sonatine
Nombre de page : 473
2009

Aucun commentaire: