2 octobre 2010

Relic

Lu dans le cadre du partenariat Partage Lecture / J'ai Lu 

de Preston & Child
 
Une équipe d'archéologues massacrée en pleine jungle amazonienne... Les caisses contenant leurs découvertes acheminées au Muséum d'histoire naturelle de New York... et oubliées dans un sous-sol.
Meurtres au Muséum d'histoire naturelle de New York
Quelques années plus tard, le musée annonce une exposition consacrée aux superstitions et croyances mystérieuses des peuples primitifs. Mais les préparatifs sont troublés par une série de crimes aussi sanglants qu'inexplicables.
Le criminel : un homme ou une entité inconnue ?
Une menace terrifiante hante les couloirs et les salles du Muséum, un meurtrier d'une force et d'une férocité inouïes. On parle même d'un monstre. De quoi éveiller la curiosité d'Aloysius Pendergast, du FBI, expert en crimes rituels...
***

Je tenais à remercier sincèrement Partage lecture et les éditions J'ai Lu de m'avoir fait profiter de ce partenariat.
J'ai plongé avec beaucoup d'enthousiasme dans cette histoire. Je venais de terminer le témoignage "Le Monstre de Florence" de Douglas Preston (en collaboration avec le journaliste M. Spezi) et je souhaitais vivement renouveler l'expérience avec cet auteur et découvrir une autre facette de celui-ci.
"Relic" présente la première enquête de l'inspecteur Pendergast, personnage phare des écrivains dans une série de livre à suspense. Ce thriller se divise en 3 parties :
1 - Muséum d'histoire surnaturelle
2 - L'exposition "Superstition"
3 - Celui qui marche à quatre pattes
Après une introduction captivante et une première partie présentant avec brio le lieu où se déroulera l'action, le récit s'essouffle très rapidement dans la deuxième partie. On finit vite par se lasser des interminables conversations scientifiques qui sonnent plus comme du remplissage que comme de véritables théories. Heureusement, le surprenant Aloysius Pendargast retient toute notre attention : nous ne pouvons qu'être séduit par ce personnage élégant et cultivé que les auteurs ont su exploiter avec simplicité et profondeur. Même si le sentiment de lassitude s'installe dû aussi à l'amoncellement de détails inutiles, on est intrigué par cette entité qui se terre dans ce monument. Certains passages sont assez réussis, ne dévoilant que des ombres pour semer la confusion dans notre esprit et garder le mystère intact.
Le huis clos que nous offre la dernière partie va nous tenir en haleine jusqu'au final. Suivre les personnages à travers les salles et les sous-sols obscurs du Muséum est une lecture prenante et angoissante. Nous replongeons dans ce thriller avec beaucoup de plaisir. Cependant le retournement final s'ouvre directement sur la suite "Le grenier des enfers", ce qui peut se révéler frustrant pour certains. Les auteurs s'offrent le luxe de nous rendre complètement dépendant et fortement tenter par la suite.
Le traitement des personnages principaux est loin des stéréotypes fréquents que l'on trouve dans ce type de roman. Ils sont riches et attachants.
La construction du roman est très cinématographique et assez proche de la structure narrative de "Alien, le 8ème passager" de Ridley Scott. Le retournement final en plus.
J'avoue qu'une bonne partie de la lecture m'a ennuyé, notamment le côté scientifique, qui même si abordable ne m'a pas passionné et casse le rythme du roman, néanmoins j'ai apprécié le côté fantastique, les personnages principaux, la dernière partie et la révélation finale.




2/5
Édition : J'ai lu (Thriller)
Nombre de pages : 543
2012
Saga les enquêtes de l'inspecteur Pendargast


Mon avis sur l'adaptation cinématographique : Film non visionné pour l'instant. Pourquoi pas à l'occasion.

1 commentaire:

Shanaa a dit…

Tiens le film me dit quelque chose, et le livre me tente bien !