9 mai 2015

Purgatoire des innocents

de Karine Giebel 


Je m'appelle Raphaël, je viens de passer 14 ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous avons dérobé 30 millions d'euros de bijoux. Ç'aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts et un blessé grave. Le blessé, c'est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces.
"Je m'appelle Sandra. Je suis morte il y a longtemps dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour là..."
Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer.
"Quelque chose qui parle et qui marche à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit..."



***

J'ai lu ce livre il y a plusieurs mois, et je pense que j'ai suffisament de recul pour pouvoir donner mon avis. A l'époque, j'étais tellement retournée en fermant ce thriller que je me sentais incapable d'émettre la moindre opinion positive ou négative. J'avoue que c'est la première fois que je suis aussi chamboulée par une histoire, cela fait-il du "Purgatoire des innocents" un grand livre à mes yeux ? Oui et non, surtout à cause du malaise constant, mais inévitablement il sort du lot.

En tout cas, Karine Giebel, a ce talent unique de nous plonger dans  un univers glaçant et intense qui tiens en haleine. J'ai souffert pendant la lecture, souffert de la cruauté de certains personnages, de certaines scènes violentes, crus et sans tabou. On est agressé, secoué et écartelé. Ce n'est pas le type de lecture qu'on ouvre pour se détendre. L'auteure nous malmène pour nous demander sans relâche : Alors ? Qui est innocent ? Qui est victime ? Qui est bourreau ? 
On en croise de sacrés pourritures. 

Karine Giebel est sacrément douée et sadique. Chapeau bas Madame !

Si je dois le conseiller ? Oui, forcément mais pas pendant des périodes sombres et surtout pas aux personnes trop sensibles. Honnêtement, vous ne tiendrez pas. 
Bonne descente en enfer aux autres !



Note : 4/5
Édition  : Fleuve Noir
Nombre de page : 592

5 commentaires:

Dareel a dit…

Je comptais le lire mais ton avis m'intrigue. C'est si perturbant que ça ?!

Wendy&Belle a dit…

Oula. Je comprends tellement ton avis. Moi non plus je ne sais quoi en penser. Ce livre m'a fait me sentir tellement mal ! C'était insoutenable, je le tenais très loin de moi en me disant "aie, non non non mais non aie ça fait mal pourquoi tant de violence ?"
Honnêtement je trouve que ce livre c'est trop, mais vraiment trop, dans l'excès. L'auteure a un talent indéniable, mais pour le coup c'était trop, trop bien décrit dans la violence et l'horreur, dans le mal être et le sadisme, et même si je ne suis pas fan des happy end où tout fini bien, ici, qu'après tout ça il n'y ait aucune petite part de ciel bleu quelque part m'a fait me rendre encore plus mal.
L'auteure doit vraiment avoir un côté psychopathe dans sa tête.
Mon coup de coeur reste vers Juste une ombre, même si j'aimerais beaucoup lire Meurtres pour rédemption et les morsures de l'ombre :)

Kayleigh a dit…

@Dareel Cela dépends de la sensibilité de chacun mais j'avoue qu'on n'en sort pas indemne. Pourtant je ne me considère pas comme une âme sensible au vu des lectures que j'aime avoir mais effectivement, sur certains passages, ça m'a semblé être trop. ça ne m'a pas empêché de vouloir connaitre la fin, ni de lui donner une bonne note car c'est un excellent livre.

@Wendy De mon côté, j'ai adoré Meurtres pour redemption, je te le conseille vivement. Tu me diras ce que tu en penses mais pour moi ça reste son meilleur livre (je n'ai pas encore lu le dernier "Satan...").

Chris Benamirouche a dit…

j'ai deux livres d'elle sur ma liseuse. A voir ce que ça vaut


totorosreviews a dit…

une grosse claque pour ma part! c'est dur, mais magistral!