2 juin 2015

Séquestrée (La Cabane de l'enfer)

de Chevy Stevens


Ce dimanche-là, Annie, agent immobilier de 32 ans, avait prévu de vendre une maison grâce à une journée portes ouvertes. Mais son dernier client, un homme qui prétend s'appeler David, la fait monter de force dans sa camionnette. Annie vient d'être enlevée. Son ravisseur l'emmène au cœur de la forêt et l'emprisonne dans une cabane. Son calvaire va commencer...



***

Excellent livre.

Je n'ai pas pu lâcher ce bouquin qui m'a tenu en haleine du début à la fin. C'est une excellente histoire qui ne peut que chambouler.


La force de ce livre est son choix narratif  : Annie nous raconte son calvaire à travers les séances qu'elle suit chez son psychiatre. Chaque chapitre est l'équivalent d'une séance. Annie s'interroge sur ce qu'elle a vécu, se confit à son psy et d'une certaine manière à nous. Je trouve que ce type de narration implique plus le lecteur.


Forcément on est horrifié face à sa détention. Il n'y a pas de mots sur ce que vit physiquement et psychologiquement Annie. Pourtant, quelques rares moments de tendresse viennent parfois adoucir la dureté de son quotidien qui sont inévitablement détruit par la folie de son tortionnaire. La barbarie à l'état pur.

Je pensais que seul le thème de la séquestration allait être développé ce qui n'est pas le cas. Annie fuit au bout d'un an de supplice et nous découvrons toute la difficulté de se réinsérer lorsqu'on à côtoyer l'enfer. Cette partie est très bien décrite et bien encrée dans la réalité. Les émotions se bousculent que se soit pour le personnage ou pour nous, et les doutes sur une possibilité de revoir la vie autrement

Après, ce chamboulement d'émotion, l'auteure pose sa dernière pierre à l’édifice pour nous achever : le final tombe comme un couperet sec et glacial. On reste sans voix face à la vérité, sans voix face à l’indifférence et à la cruauté. C'est bouleversant et révoltant. 

Si vous êtes en attente de sensation forte et d'une fin inattendue jetez vous sur lui.

C'était ma première expérience avec Chevy Stevens mais surement pas ma dernière.


Note : 4/5
Édition  : Pocket (Thriller)
Nombre de page : 383

2 commentaires:

Léa TouchBook a dit…

Il est dans ma PAL j'ai hâte de le lire :)

Kayleigh a dit…

J'espère qu'il te plaira !