21 septembre 2015

Défendre Jacob

de William Landay


Depuis vingt ans, Andrew Barber est procureur adjoint du comté de Massachusetts. Admiré par ses pairs pour sa combativité au tribunal, respecté de la communauté, il est aussi un père de famille heureux, veillant sur sa femme Laurie et leur fils Jacob. Quand un crime atroce secoue la quiétude de sa petite ville, c'est la foudre qui s'abat sur lui : son fils de 14 ans est accusé du meurtre d'un camarade de classe. Andrew ne peut croire à la culpabilité de Jacob et va tout mettre en oeuvre pour prouver son innocence. Mais à mesure que les indices à charge s'accumulent et que le procès approche, certaines révélations surgies du passé sèment le doute et menacent de détruire son mariage, sa réputation et sa foi en la justice. Le dos au mur, Andrew devra faire face au pire dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté et la vérité pour défendre cet adolescent qu'il connaît si mal.

***

Une belle surprise et un gros coup de cœur.

Ce livre m'a poursuivi des semaines après l'avoir terminé. Je ne suis pas arrivée à me détacher de cette intrigue, des personnages, ni de cette fin incroyable.

Malgré les 450 pages et quelques longueurs, ce livre se dévore très rapidement. 
Andrew, brillant procureur adjoint, se retrouve face à un énorme scandale : Jacob, son fils, est accusé d'un crime atroce. Il fera tout pour laver l'honneur de son fils et prouver son innocence. Mais voilà, à mesure que l'enquête avance, le doute s'installe et finit par narguer Andrew.

Comme je l'indiquais plus haut, le livre souffre de quelques longueurs dû notamment à l'aspect juridique de l'enquête. Si on passe ce détail, ce livre est profondément humain. C'est un réel panel d'émotions qui nous fait face. C'est intense et réaliste. Les parents sont dépassés par la situation et notamment par le comportement de leur fils qui n'a pas vraiment l'air de réaliser la gravité de la situation. 
Peut on reprendre une vie normale après de telles accusations ? Est ce que le doute peut s'effacer après s'être immiscé ? Est ce que le regard sur notre enfant change après une telle expérience ?

Cette histoire m'a happé, m'a fait vivre un grand moment de lecture. La fin m'a totalement bouleversée : elle est tellement en phase avec le reste de récit.
J'ai adoré ce livre et je ne peux que le conseiller.




5/5
Édition  : Michel Lafon
Nombre de page : 445
2012

Aucun commentaire: