17 septembre 2015

It Follows (Film)


"Cette chose va te suivre partout... 
 elle pourra ressembler à quelqu'un que tu connais ou à un inconnu dans la foule..."




L'histoire :
Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d'étranges visions et  l'inextricable impression que quelqu'un, ou quelque chose, la suit. Abasourdis, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire à la menace qui semble les rattraper...


Mon avis :
Au vu des critiques élogieuses et ses prix notamment au festival du film fantastique de Gérardmer, c'était le film que j'attendais le plus en 2015.

It follows est un bon film qui vaut le coup d'oeil. Un fantastique travail a été réalisé au niveau des lumières. Il y a quelque chose de contemplatif, tant dans la mise en scène que sur le jeu des acteurs. Cet ensemble offre à certaines scènes une magnifique douceur d’innocence et d'inconscience. Tout est là pour envouter le spectateur. Le rythme lent renforce ce sentiment de torpeur.

Je n'ai pas eu le sentiment de voir l'un des films les plus effrayants de ces dernières années. Oui les fameuses scènes sont très efficaces mais quoi dire de plus ? 
Je trouve que le déroulement de l'histoire était trop lent, comme je le dis plus haut, on tombe dans une sorte de torpeur qui ne s'arrête que lors de scènes de visions (on va les appeler comme ça). Lors des ces passages, le malaise s'installe et la tension monte soudainement, voir brutalement. C'est brusque, froid, effrayant. La lenteur des "marcheurs" fait encore plus froid dans le dos. On a envie de fuir comme le personnage principale.

En fait,  ce qui m'a dérangé le plus c'est de me demander si j'étais face à un film d'horreur ou face à autre chose. Soyons honnête, ce genre cinématographique est rarement aussi esthétique visuellement. On a plus l'impression d'être face à un film indépendant. Certes, les critiques ont été élogieuses, mais je pense que beaucoup on dû tomber de haut en se rendant à la salle de cinéma.


Un long silence s'est abattu dans la pièce devant le final qui n'offre aucune explication, ni de réelle fin. On aurait presque envie de dire "c'est quoi ce film" ? 

Ce qui m'a fait changer d'avis c'est le fait l'aller au lit et de zieuter du côté du couloir avec une boule au ventre. 
Aurais-je eu réellement peur ? D'une certaine manière est ce que ce film a tenu ses promesses ? 
Avec un peu de recul, je pense que oui.
 


Epouvante - Horreur
Durée : 1h40mn
Américain - 2015

2 commentaires:

Chris Benamirouche a dit…

cc juste pour un petit msg pour te dire que la page ou a priori tu as mis un article sur le livre juste une ombre de Karine Giebel ne s'affiche pas.
sinon étonnant que cela ne t'ai pas plu plus que ça car en générale les prix du festival gerardmer sont de bon cru

Kayleigh a dit…

Coucou,
Merci pour m'avoir signalé le bug.
Au final, ça m'a plu sans me plaire. j'ai été très séduite par l'image mais un peu déroutée par cette approche différente. Je pense surtout que c'est un manque de repère par rapport au film d'horreur classique qui m'a déboussolé. Néanmoins, avec un peu de recul, j'aimerais le revoir. Je suis d'accord avec toi sur les prix du festival Gerardmer : ce sont toujours de très bons films.