1 décembre 2015

13 à table ! (édition 2015)


Le livre réunit les œuvres d'un éventail d'écrivains bien connus. Ont ainsi participé au projet : Marc Levy, Eric-Emmanuel Schmitt, Françoise Bourdin, Guillaume Musso, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Pierre Lemaitre, Frank Thilliez, Jean-Marie Perier, Gilles  Legardinier, Bernard Werber, et Tatiana de Rosnay.
13 auteurs pour 13 nouvelles centrées autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette.
 
***

Il était évident que je ne pouvais pas passer à côté de ce recueil de nouvelles 100 % inédites. Évident aussi que je souhaitais participer à l'initiative de l'édition Pocket : pour l'achat d'un exemplaire de "13 à table", 3 repas seront distribués au restaurant du Cœur (les recettes sont entièrement reversées à l’association).
Cette première édition a permis aux Restos du Cœur de distribuer près de 1 400 000 repas.


13 auteurs pour 13 histoires autour d'un thème commun : le repas.  J'avoue que l'idée du thème commun ne m'a pas emballé. Est ce que cela ne risquait pas de rendre l'ensemble répétitif, voir ennuyeux ? C'est sans compter sur l'imagination des écrivains qui ont su relever ce défi haut la main. A chaque nouvelle, un nouvel univers, une nouvelle écriture, une nouvelle manière d'aborder le thème. D'ailleurs, autre point positif de cet ouvrage : la possibilité de découvrir plusieurs auteurs d'univers différents.

Pour moi, trois histoires sortent du lot. On commence par Maligne de Maxime Chattam qui m'a ravi ! Sous cette écriture parfaite, j'ai retrouvé un peu de Stephen King et surtout une histoire étrange, surréaliste digne des contes de la crypte. Un peu courte à mon goût.
Sans contestation, suit Un petit morceau de pain d'Agnès Ledit un récit plein d'émotion et d'espoir face au hasard de la vie qui n'est pas sans rappeler le thème de prédilection de Paul Auster.
Viens ensuite La part de Reine d'Eric-Emmanuel Schmitt, merveilleuse nouvelle qui nous invite à une réflexion sur le partage, la fidélité et l'affection donné et rendue. Une belle plume pour une belle histoire.
Je me suis bien amusée des péripéties du personnage principal dans "Nulle, nullissime en cuisine" d'Alexandre Lapierre. C'est frais, drôle, naturel avec une fin surprenante et inattendue.

J'ai également retenue 3 histoires qui pour moi sont sur la même idée
: Fantômes de Guillaume Musso, Jules et Jim de Jean-Marie Périer et Gabrielle de Franck Thilliez. Je tiens à souligner que celle de Musso est plus marquante mais trop courte (fidèle à l'univers de G. Musso), les deux autres sont réussies mais plus en lien avec l'environnement : thème qui ne me passionne pas forcément mais ici ça ne m'a pas dérangé outre mesure.

Je souhaitais faire une petite parenthèse sur la nouvelle (si on peut l 'appeler comme ça) de Gilles Legardinier. J'ai été très surprise par sa démarche et, au final, plutôt séduite. On partage un moment intime avec lui, comme un échange.

Les autres nouvelles ni bonnes, ni mauvaises ne m'ont pas marqués. 

Je suis plutôt conquise par ce recueil (9 nouvelles sur 13 m'ont plu) et me suis empressée d'acheter l'édition 2016.


Note : 3/5 
Édition  : Pocket 
Nombre de page : 274

Aucun commentaire: