25 janvier 2016

Que ta volonté soit faite

de Maxime Chattam


Bienvenue à Carson Mills, petite bourgade du Midwest avec ses champs de coquelicots, ses forêts, ses maisons pimpantes, ses habitants qui se connaissent tous. Un véritable petit coin de paradis... S"il n'y avait Jon Petersen. Il est ce que l'humanité a fait de pire, même le Diable en a peur. Pourtant, un jour, vous croiserez son chemin. Et là... sans doute réveillera-t-il l'envie de tuer qui sommeille en vous.


***

Je vais commencer cette chronique avec le premier sentiment qui m'a habité pendant toute cette lecture : la surprise. Oui. Maxime Chattam m'a surpris ! C'est très loin des autres thrillers de l'auteur, comme une parenthèse, voir une nouvelle étape dans sa carrière d'écrivain.

Ce qui est vraiment prenant ici c'est le développement des personnages qu'ils soient principaux ou secondaires, il y a un beau travail d'écriture et de profondeur renforcé par l'ambiance particulière qui s'installe dès le début. On est forcément impliqué, dû déjà au fait de suivre les personnages sur plusieurs années et surtout d'éprouver de la colère face aux actes et la cruauté de Jon Petersen. L'objectif de Maxime Chattam est de nous pousser dans nos derniers retranchements.


Honnêtement, on sent également qu'il a lu des romans de Stephen King. Ça se sent dans chaque ligne, je ne parle pas du côté fantastique/horreur qui n'est pas abordé ici mais du développement des personnages et de l’histoire qui est étayée et profonde. C'est appréciable, surtout que l'auteur ne tente pas d'imiter.

J'adhère totalement à  l'idée que les actes ne restent jamais impunis. Qu'un jour ou l'autre justice sera faite, peu importe le temps que cela prendra.

Cependant, je suis plutôt mitigée sur la fin : l'idée en elle même ne me déplaît pas mais elle ne m'a pas forcément séduite. Ce changement de ton m'a totalement désorienté ce qui m'a un peu gâché le plaisir de cette lecture. Si d'autres ont été également étonné, j'aimerais bien échanger là dessus et avoir vos avis.

En conclusion, bon thriller qui nous prouve que cet auteur n'a pas fini de nous surprendre. Pour moi, Maxime Chattam était déjà un excellent écrivain, cette histoire ne fait que confirmer une fois de plus son talent.



Note : 3/5 
Édition : Albin Michel
Nombre de page : 368

Aucun commentaire: